RETROUVAILLES 2021

Inscriptions terminées

Les Retrouvailles 2021

Les Retrouvailles 2021 est un évènement qui convie tous les diplômées récents et anciens de l’École nationale de théâtre à se rassembler et à échanger sur leurs moments mémorables passés à l’École autant que sur leurs projets d’avenir. C’est aussi lors de cet évènement que sont décernés les prix Gascon-Thomas pour souligner la contribution de deux artistes de théâtre canadiens s’étant illustré(e)s dans l’une des catégories suivantes : Innovation et Carrière.

Des retrouvailles virtuelles

L’ÉNT s’est dotée d’une plateforme facile d’accès, épurée et sociale pour ses retrouvailles virtuelles.

Le Lab, Espace Créatif nous offre une plateforme qui vous permettra de profiter pleinement des festivités. Suite aux présentations qui auront lieu sur la scène, vous pourrez échanger avec vos ami.e.s ou d’autres ancien.ne.s étudiant.e.s de l’École dans les sessions de discussion. Vous pourrez également, en tout temps, discuter un à un avec les autres participant.e.s dans la section « Réseautage ». En un seul clic, nous serons tous rassemblés!

Cliquez ici pour une présentation rapide du fonctionnement de la plateforme (en anglais seulement).

Horaire 2021


Veuillez noter que cet horaire est sujet à changer au cours des prochaines semaines.


Veuillez noter que cet horaire est sujet à changer au cours des prochaines semaines.

Inscrivez-vous dès maintenant!

Les Prix Gascon-Thomas

Les récipiendaires du prix Gascon-Thomas 2021

Le prix Gascon-Thomas sera remis le 19 mars 2021.

1. Le prix Gascon-Thomas Innovation

Le prix Gascon-Thomas Innovation est remis à un artiste canadien qui imagine et qui amène une vague de changements dans son milieu. C’est un candidat qui génère de nouvelles idées et qui cherche à améliorer les processus et/ou à renouveler les façons de faire le théâtre. À un autre niveau, l'innovation fait également référence à un état d'esprit et à un engagement social derrière une démarche artistique. Un artiste qui a un impact social sur son milieu et rend le théâtre accessible, est un artiste qui cherche à innover. C’est aussi une personne qui contribue au renouvellement du théâtre et à la démocratisation de celui-ci.

2. Le prix Gascon-Thomas pour l’ensemble d’une carrière 

Le prix Gascon-Thomas pour l’ensemble d’une carrière est remis à un artiste canadien qui a contribué durant toute sa carrière artistique, à faire évoluer et à changer le milieu du théâtre. Son apport au théâtre canadien est majeur et son œuvre est vaste et importante. C’est un artiste établi et reconnu autant au niveau national qu’international.

Gagnante du prix Innovation: Mellissa Larivière

Autrice, metteuse en scène et co-directrice générale du festival //SAS// Laboratoire de création, l’artiste Mellissa Larivière (Interprétation 2011) a été sélectionnée comme gagnante du prix Innovation pour son incroyable engagement artistique dans la communauté montréalaise, et pour les liens, les partenariats et les groupes qu’elle a su former grâce à sa capacité à rassembler et à rendre le théâtre accessible à tous, peu importe leur provenance, leur âge ou leur quartier. Sa voix radicale et profondément ancrée dans le changement a permis à plusieurs artistes de la relève ayant soif de créer de faire leurs premiers pas sur scène et de se bâtir un réseau de contacts dans le paysage théâtral québécois. 

Biographie

Diplômée de l’École nationale de théâtre du Canada (Interprétation, 2011), autrice, metteuse en scène et comédienne, Mellissa Larivière est la fondatrice/directrice générale et artistique de ZH Festivalune plateforme estivale incontournable d’essaidédiés à l’émergence montréalaise de 2009 à 2020. En 2021, ZH Festival termine son aventure après 12 ans d’existence et donne naissance au //SAS// Laboratoire de création. Mellissa Larivière en est aujourd’hui la cofondatrice et la codirectrice artistique et générale, en soutien à l’émergence en arts vivants montréalais. Depuis 2017, elle occupe également le poste de conseillère artistique à la programmation nationale de l’Usine C. 

Collaborations 

Interprète et créatrice, Mellissa Larivière collabore à plusieurs créations et laboratoires d’arts vivants. Elle est également reconnue pour ses initiatives offrant une visibilité essentielle à lémergence artistique. En 2014, elle collabore à la mise en scène de la création PAN///POP///R// (fantasmagorie sur Léon Thérémine) au Festival d’arts vivants OFFTA, en plus d’en être l’une des interprètes.  

En 2015, elle collabore à la mise en scène de Ceci est un meurtre, avec Vincent de Repentigny et Rébecca Déraspe, à mi-chemin entre la performance théâtrale et l’expérimentation immersive, présenté par le Collectif Endoscope au Théâtre Aux Écuries.  

En 2018, elle est de la distribution de la pièce Le reste vous le connaissez par le cinéma, mise en scène par Christian Lapointe et présentée au théâtre Espace Go et au Centre national des arts.  

En tant qu’autrice, elle présente Écorchure sur bras inerte dans le cadre du Festival Jamais Lu 2019. La même année, elle est l’initiatrice et la commissaire d’une nouvelle série chorégraphique et performative, BODY ELECTRIC, à lUsine C. 

En 2020, Mellissa Larivière participe en tant qu’interprète au projet de création Ensemble, une œuvre interactive et audio. Cette production de DuBunker est présentée par Espace Libre avec lArrondissement de Ville-Marie. 

Elle crée le Collectif d’artistes Mé, dont elle présente la première créationMaine Coon, en tant qu’autrice et metteuse en scène. Par cette démarche artistique, elle explore lintimité, entre la réalité virtuelle et les réalités fragiles, vue comme un manège absurde entraîné par l’inertie confuse dun monde mélancoliquement fantastique. Maine Coon sera présenté à la salle Jean-ClaudeGermain du Théâtre daujourd’hui en octobre 2021. 

Implications 

De 2016 à 2019, elle est membre du comité consultatif de Dena Davida pour la programmation de Tangente Danse. De 2018 à 2019, elle est membre du conseil d’administration de Tangente, acteur majeur de la danse contemporaine. 

Elle siège au sein de différents jurys : Montréal, arts interculturels; Diversité artistique Montréal; la compagnie de danse O Vertigo; DémART-Mtl et les auditions de l’ÉNT en 2019-2020. De 2015 à 2019, elle est membre du comité du jury du Conseil des arts de Montréal pour le programme pluridisciplinaire et les nouvelles pratiques. De 2018-2019, elle est membre du comité directeur du 1er Chantier féministe de l’Espace Go, qui porte sur la place des femmes en théâtre. 

En 2021, Mellissa Larivière est également membre du comité externe du projet de l’indice des diversités(IDD) de la Division festivals et événements au Service de la culture de la Ville de Montréal, membre du comité artistique de la programmation du Festival OFFTA, membre du Comité d’action pour l’inclusion, la diversité et l’équité de l’ÉNT, membre du comité de sélection à la programmation des projets (grande forme) produits par O Vertigo et membre du jury de Parcours Danse. 

Elle sera également membre de la cellule de direction artistique du Cube, Centre international de recherche et de création en théâtre pour l’enfance et la jeunesse de 2021 à 2023. 

Prix 

En 2018, Mellissa Larivière est la lauréate d’un prix Sentinelle du Conseil québécois du théâtre, qui souligne son engagement au sein du milieu théâtral ainsi que son implication pour le développement de l’art du théâtre au Québec.  

Sous sa gouverne, ZH Festival remporte le Prix de la relève 2014 du Conseil des arts de Montréal et de la Caisse de la Culture, prix destiné à reconnaître les interventions qui améliorent les conditions de pratique des artistes de la relève. Puis, en 2019, ZH Festival est finaliste du 34e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal pour sa vitalité, qui en fait un incubateur de la scène émergente. Lors de cette même occasion, ZH Festival repart aussi avec les honneurs en remportant le Prix du jury. 

 

Gagnante du prix Carrière: Yvette Nolan

Autrice, metteuse en scène et dramaturge, l’artiste algonquine et saskatchewanaise Yvette Nolan a été sélectionnée comme gagnante du prix Carrière pour son incroyable contribution au théâtre canadien, mais aussi pour ses œuvres, qui ont permis de donner une voix unique à de nombreux personnages autochtones. Ses œuvres saisissantes et profondes contribuent à faire valoir les revendications et les enjeux vécus par les peuples autochtones au Canada, et à dénoncer les injustices sociales encore vécues par ceux-ci.  

Parmi ses œuvres notoires : l’opéra-ballet Bearing, qui aborde les effets des pensionnats autochtones au Canada, et l’œuvre sous forme de verbatim Reasonable Doubt, qui aborde le sujet des relations entre les communautés autochtones et allochtones en Saskatchewan. Madame Nolan a aussi effectué la mise en scène de plusieurs œuvres magistrales. 

Biographie

Depuis sa première pièce de théâtre BLADE, elle a écrit des dizaines de pièces, courtes et longues, dont Annie Mae’s Movement, The Birds (une adaptation moderne de la comédie d’Aristophane), The Unplugging et Gabriel Dumont’s Wild West Show (coauteure). 

Parmi ses œuvres récentes, on retrouve Bearing, un opéra-danseportant sur conséquences des pensionnats autochtones au Canada, qu’elle a codirigé avec Michael Greyeyes (Signal Theatre au Luminato Festival), l’opéra Shanawdithit qu’elle a codirigé avec Michael Mori au Tapestry Opera et pour lequel elle a écrit le livret, la pièce de théâtre verbatim Reasonable Doubt qu’elle a cocréée avec Joel Bernbaum et Lancelot Knight et qui traite des relations entre les communautés autochtones et non autochtones de la Saskatchewan, le monologue Katharsis (Prairie Theatre Exchange) filmé et diffusé en ligne et la pièce radiophonique You Can’t Get There From Here (Factory Theatre). Elle travaille actuellement sur Tapwewin avec Maria Campbell, sur Namwayut avec Marion Newman et sur Sophia avec Tim Brady. 

Yvette Nolan a notamment dirigé The Penelopiad (Ferre Play Theatre), Nôhkom de Michael Greyeyes (Signal Theatre), Salt Baby de Falen Johnson (Globe Theatre), Map of the Land, Map of the Stars (avec Michelle Olson), Café Daughter de Kenneth T. Williams, Justice de Leonard Linklater (Gwaandak Theatre), Death of a Chief, A Very Polite Genocide de Melanie J. Murray, les œuvres de Marie Clements Tombs of the Vanishing Indian et The Unnatural and Accidental Women (Native Earth Performing Arts), The Ecstasy of Rita Joe (Western Canada Theatre/Centre national des Arts), ainsi que The Only Good Indian et The Triple Truth  (Turtle Gals Performance Ensemble). 

En qualité de dramaturgeelle collabore sur des projets sur l’Île de la Tortue tels que Queen Seraphina and the Land of Vertebraat d’Adam Pottle, Many Fires de Charlie Peters, The Election de Natasha Greenblatt et Yolanda Bonnellbug de Yolanda Bonnell, le film Ecstasy de Cara Mumford, Little Badger and the Fire Spirit de Maria Campbell, Chapter21 de Starr Muranko et Confluence de Raven Spirit Dance à Vancouver, In Care de Kenneth T. WilliamsUltrasound d’Adam Pottle, A History of Breathing de Daniel Macdonald et The Glooskape Chronicles de Donna Loring. 

De 2003 à 2011, elle a été directrice artistique dNative Earth Performing Arts, le théâtre autochtone professionnel le plus vieux au Canada. Elle est artiste associée au Signal Theatre et la dramaturge du Sum Theatre. 

Son livre Medicine Showsau sujet du théâtre autochtone au Canada, a été publié par la Playwrights Canada Press en 2015, tout comme Performing Indigeneity, qu’elle a coédité avec Ric Knowles, en 2016. 

Elle poursuit actuellement sa maîtrise en politiques publiques à la Johnson Shoyama Graduate School of Public Policy à Saskatoon. 

 

Comité de sélection

Voici le comité de sélection du prix Gascon-Thomas, Innovation et Carrière, pour 2021:

Gil Desautels, président du comité,

Margaret Martinello-Magner, gouverneure

Marie-Hélène Falcon, directrice artistique et récipiendaire du prix Gascon-Thomas en 1998 

Gideon Arthurs, directeur général de l'ÉNT

Frédéric Dubois, directeur artistique de la section française et du programme d'Interprétation

Alisa Palmer, directrice artistique de la section anglaise et du programme d'Acting

Audrey Dwyer, artiste associée, programme de Directing 

Catherine Gadouas, enseignante de chant, section française

Souvenirs des années précédentes

Découvrez en image les moments marquants de cet évènement rassemblant annuellement les membres de la grande famille de l'ÉNT.

Débutez votre inscription à l'ÉNT !

Découvrez l'expérience ÉNT avec la cohorte de finissant.e.s de 2021 lors de toutes leurs années d'étude à l'ÉNT !

Faites votre pré-inscription dès maintenant