Sentinelle

par Xavier Huard, un cours donné dans le cadre du projet #ArtApart

Sur la scène de chacun des théâtres, à l'heure où l'on se parle, se tient seule dans l'espace vide et noir ce qu'on appelle dans le jargon: La sentinelle.

Persistante tradition du théâtre, la sentinelle est parfois une simple ampoule attachée à un tuyau de fer, parfois une lampe de bureau laissée sur scène comme par hasard. En temps normal comme en temps de pandémie, nous la déposons sur les planches entre les représentations pour garder en vie la flamme du théâtre.

Elles veillent.
Elles nous attendent.
Elles espèrent.
Le projet Sentinelle est un hommage à toutes nos errances;
celles qui bien malgré elles,
montent la garde.


  • 2 entretiens en baladodiffusion
  • Disponibles dès maintenant

Entretien 1: La passation orale comme moteur de survie culturelle, avec Omer St-Onge

«De la fin des années 1800 jusqu’en 1996, date de la fermeture du dernier pensionnat autochtone, plus de 150 000 enfants autochtones ont été retirés de leurs familles pour être instruits par des groupes religieux.» - Radio-Canada

Après des décennies, voire des siècles, d'oppression culturelle, les artistes autochtones sont toujours au front pour la survie de leur héritage culturel. L'altérité de la culture dominante a toujours fait partie de la prise de parole des artistes autochtones, si on fait fi de la très récente vague d'intérêt pour l'art autochtone que nous constatons dans notre milieu théâtral en ce moment.

Cet entretien avec Omer St-Onge par la fenêtre de deux de ses œuvres : L'étoile et le bouleau (littérature) ainsi que Utei (théâtre) vise à décortiquer les thèmes suivants: l'oralité comme première ressource de transmission de l'héritage autochtone.

Omer St-Onge

Omer St-Onge est de la communauté de Malioténam, il est auteur, trappeur, chasseur, pêcheur en haute-mer. Survivant des pensionnats, il partage sa vision sur le monde et ses connaissances depuis longtemps et dans de nombreux événements culturels et traditionnels. Celui-ci devait être présent pour une résidence à l'École nationale de théâtre en avril, qui fut malheureusement annulé.

Entretien 2 : Dans l'antichambre d'une crise humanitaire inévitable avec Pascale Solages et Guy Régis Junior

«Une des critiques les plus souvent entendues concernant les travaux de reconstruction, c’est que l’argent a très peu été versé à des Haïtiens et a souvent bénéficié à des entreprises privées dans les pays donateurs. Ce fut le cas des maisonnettes, par exemple, construites au Québec par Maisons Laprise de Montmagny.» - Luc Chartran (Radio-Canada)

Sommes-nous vraiment étonnés d'apprendre que même au Québec, des entreprises privées profitent des catastrophes humanitaires pour s'enrichir sur le dos de vies humaines vulnérables ? Pour cet épisode, Xavier discutera avec deux artistes: Pascale Solages, codirectrice de Neges Mawon, compagnie de théâtre féministe haïtienne, et Guy Régis Junior, directeur du festival Quatres Chemins.

Pascale Solages

Pascale Solages est activiste féministe et codirectrice de l'organisme et du festival du même nom: NÈGÈS MAWON.

NÈGÈS MAWON est une organisation féministe revendicatrice à but non lucratif fondée en 2015 qui lutte pour l’émancipation des femmes et leur libération de toutes les formes de violences et d’oppression qu’elles subissent.

Guy Regis Jr

Directeur artistique du plus important festival de théâtre en Haïti, le festival Quatre Chemins, depuis 7 ans, Guy Regis Jr est un dramaturge, auteur et metteur en scène de renommée internationale.

Xavier Huard

Suite à l’obtention d’un diplôme à l’École nationale de théâtre du Canada, Xavier Huard participe à de nombreuses productions au théâtre et à la télévision. Dès sa sortie de l’école en 2013, il dirige des projets théâtraux dans les communautés autochtones éloignés et en Haïti. En février 2015, Il cofonde, avec Marco Collin et Charles Bender, la compagnie de théâtre Productions Menuentakuan, organisme qu’il codirige toujours actuellement.

Il signe la mise en scène des projets Puamun (2013), Muliats (2015), Je suis un arbre sans feuille (2016), Mushum (2017), Nikomotan MTL (2017-18-19), Bleuets et Abricots (2017), Umanishish (2018-19), Utei (2019) et AlterIndiens (2020). 

Aussi très actif comme interprète, il remporte en 2015 le prix Best Lead Actor au AustinFestival au Texas. Au petit écran, il interprète les rôles de Kevin dans Nouvelle Adresse 1 et 2, celui de Manuel dans Au secours de Béatrice et plus récemment (2019) le rôle de Alain dans La Faille. Au cinéma il incarne le frère Mathieu dans Vinland de Benoit Pilon. Au théâtre, il foule les planches du Théâtre du Nouveau Monde en 2014 et 2015 sur les productions de Cyrano de Bergerac et Les Trois-Mousquetaires, En 2017 et 2018, c’est à la salle Fred-Barry qu’il participe à Antigone au Printemps et Là où le sang se mêle.

Description du cours

Des balados à travers lesquels on entre dans l'univers d'un artiste du théâtre par la fenêtre d'une (ou plusieurs) de ses œuvres pour comprendre sa démarche. L'acteur et metteur en scène Xavier Huard prendra le chemin d'une des œuvres de l'artiste interviewé pour tenter de comprendre les réalités auxquelles l’artiste fait face au quotidien. Chaque épisode contient des passages d'une oeuvre de l'artiste interprété par Xavier ainsi que des propositions de lectures en lien avec les thèmes abordés.

Formations professionnelles | Inscrivez-vous dès maintenant!

Découvrez les programmes de formation professionnelle