Cabaret Nadal

Cabaret Nadal

« Elle allait souvent chez lui la fin de semaine manger trop de Cheetos en écoutant Les frères Scott. Sa préférée, c’était Peyton, parce qu’elle aimait pas la vie et envoyait chier tout le monde à l’école. Une fois, elle a fait un test Buzzfeed “Which One Tree Hill character are you?” Pis elle a eu Haley comme résultat pis elle s’en est jamais vraiment remise. »

-Caroline Bélisle (Écriture dramatique 2, Moncton) Cabaret Nadal

« Avoir vingt ans. Finir l’école. Devenir auteur. Avoir peur. Voilà où j’en suis, sur scène avec mes collègues et leurs raquettes, vulnérable, pour un public pressé de goûter en exclusivité à la prochaine saveur du mois. »

- Julien Beauseigle (Écriture dramatique 2018) Cabaret Nadal



Réservez vos billets !

Cabaret Nadal

Cinq athlètes de l’écriture dramatique entraîné.e.s par l’École nationale de théâtre du Canada trouvent un terrain d’entente sur lequel s’envoyer la balle afin de se mettre au service du Centre du théâtre d’aujourd’hui.

Des textes de Tamara Nguyen, Hugo Fréjabise, Caroline Bélisle, Mathieu Renaud et Julien Beauseigle 

Lisez les articles de nos finissants

Pourquoi choquer ?

écrit par Tamara NGuyen (finissante du programme d'Écriture dramatique)

« Cela dit, je ne sais pas si mon goût pour le choc peut se défendre plus aisément que le goût de lire un article à cause de son titre en clickbait. L’an dernier, un bon ami et moi sommes allés voir un show de danse uniquement à cause de la controverse qui l’entourait et nous sommes sortis déçus de ne pas avoir eu envie de quitter la salle avant, en hurlant au remboursement de billets. Qu’est-ce que ça dit de nous si ce n’est que nous sommes extrêmement sensibles à la publicité et aux codes bien rodés du marketing ? »

*Cet article fait partie d’une suite sur le thème « Pourquoi et comment choquer au théâtre » écrit par nos deux finissants du programme d’Écriture dramatique, Tamara Nguyen et Hugo Fréjabise.

Lisez l'article

Comment choquer ?

écrit par Hugo Fréjabise (finissant du programme d'Écriture dramatique)

« La courbe dramaturgique est une ligne au scalpel : on découpe les corps comme on laboure des champs sans tenir compte des pleines lunes / on recoud les fissures avec du gros fil rouge / on rejoint les deux bouts (joindre les deux bouts est une considération bourgeoise de fin de mois, savoir s’il reste assez pour économiser assez pour se payer des vacances sur la Côte d’Azur). »

*Cet article fait partie d’une suite sur le thème « Pourquoi et comment choquer au théâtre » écrit par nos deux finissants du programme d’Écriture dramatique, Tamara Nguyen et Hugo Fréjabise.

Lisez l'article

Date

  • Mardi 30 octobre, 19h
  • Mercredi 31 octobre, 20h
  • Jeudi 1er novembre, 20h
  • Vendredi 2 novembre, 20h
  • Samedi 3 novembre, 16h

Lieu

Centre du Théâtre d'Aujourd'hui
3900 rue Saint-Denis

Billets

L'équipe

Texte et interprétation
  • Tamara Nguyen ÉD3
  • Hugo Fréjabise ÉD3
  • Caroline Bélisle ÉD2
  • Mathieu Renaud ÉD2
  • Julien Beauseigle (Écriture dramatique, 2018)

LÉGENDE

ÉD3 Étudiants de 3e année finissants en Écriture dramatique, ÉD2 Étudiants de 2e année en Écriture dramatique

Production
  • ­Direction technique et conception d'éclairage: Flavie Lemée P2

LÉGENDE

P2 Étudiante de 2e année en Production



Recevez en primeur les nouvelles de l'École.

Inscrivez-vous à l'infolettre!