Dominique Leduc - Artiste-enseignante en Interprétation et Mise en scène

Dès sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Dominique Leduc participe à la fondation de Momentum, un collectif consacré à la performance, à la création multidisciplinaire et au théâtre in situ. Au sein de cette compagnie, elle contribue à la création d’une quinzaine de productions, dont Helter Skelter, Le Dernier délire permis, Nuits blanches… Elle écrit et met en scène 7 façons d’apprêter un cadavre et L’Ardent désir des fleurs de cacao, un spectacle déambulatoire dans lequel elle aborde des thèmes liés à l’identité, l’exil et la filiation. Cette création bilingue (espagnol-français), évoquant un Mexico imaginaire, intègre des acteurs issus des communautés latino-américaines.

Son expérience des processus de création l’a amenée à travailler comme conseillère pour de nombreux metteurs en scène et chorégraphes, dont Carole Nadeau (Le Pont Bridge), Isabelle Van Grimde et Marcel Pomerlo. En avril 2018, elle signait la mise en scène de la pièce Le Nom au Théâtre Prospero. Comédienne aventureuse, Dominique Leduc a joué pour de multiples théâtres et de nombreux metteurs en scène. Elle était de la distribution de La Liberté de Martin Bellemarre (prix Gratien-Gélinas) et de la pièce d’Olivier Choinière, Nom de Domaine, présentée au Quat’Sous. Au Théâtre du Nouveau Monde, elle était de La Divine illusion, mise en scène de Serge Denoncourt, de Kean, du Misanthrope, de Tristan et Yseult; à Espace Go, elle a joué dans Les Louves, Toutefemme, Top Girls, Désordre public. Elle était de l’incomparable aventure de Tout comme elle, poème scénique de Brigitte Haentjens, réunissant cinquante comédiennes.

À la télévision, on l’a vue dans plusieurs téléromans et séries dont Trop, Providence, Yamaska, Les Hauts et les Bas de Sophie Paquin, Temps dur, Ces enfants d’ailleurs et Cauchemar d’amour, série pour laquelle elle a été mise en nomination au Gala des prix Gémeaux. Au cinéma, elle a participé à plus d’une dizaine de longs métrages, dont Le Démantèlement de Sébastien Pilote, Le Météore de François Delisle, Ma fille, mon ange, d’Alexis Durand-Brault et Love-moi, œuvre marquante du cinéaste Marcel Simard.

Dominique Leduc a également une formation en danse contemporaine.  Elle a dansé professionnellement pour Isabelle Van Grimde et Daniel Léveillé et poursuit un travail de recherche chorégraphique dont fait partie Bête, une performance présentée dans le cadre du festival Phenomena en 2016.

Dominique Leduc a été présidente du Conseil québécois du théâtre de 2012 à 2014 et continue d’être une figure engagée de la communauté théâtrale québécoise. Professeure passionnée, elle enseigne régulièrement à l’École supérieure de théâtre et au Centre NAD (Université du Québec à Chicoutimi).

Source : Dominique Leduc | Crédit photo: Julie Perreault | Mise à jour: 07 août 2019

Formateurs en Interprétation

Débutez votre inscription à l'ÉNT !

Découvrez l'expérience ÉNT avec la cohorte de finissant.e.s de 2021 lors de toutes leurs années d'étude à l'ÉNT !

Faites votre inscription dès maintenant